dimanche 4 janvier 2015

[Lecture] Geek Girl - tome 1

Holly Smale
Editions Nathan
2014
401 pages

Harriet Manners sait que :
- le mot "momie" dérive d'un terme égyptien signifiant "bouillasse noire et gluante".
- la lune s'éloigne chaque année de la Terre, de 3,8 cm.
- lors d'un éternuement, tous les organes s'arrêtent, le cœur compris.
Harriet Manners, jeune anglaise de 15 ans, est une geek. Une intello. Difficile donc de se faire des amis lorsqu'on porte une telle étiquette. Alors, lorsqu'elle se retrouve choisie malgré elle par une agence de mannequins, elle se dit que c'est l'occasion de changer son image.
La geek saura-t-elle devenir chic ?
Ma note : ★★★☆☆

Mon avis : J'ai donc terminé ce livre en une après-midi. Je peux vous dire que vous ne voyez pas les pages défiler. Dès que j'en ai entendu parlé sur la blogo, je n'ai pas cherché à comprendre, je le voulais (déjà pour sa couverture... Mais chut). Je l'ai lu dans le cadre de mon challenge 1 mois = 1 consigne !
Déjà, concernant l'histoire dans sa globalité, j'ai plutôt apprécié... lorsque je ne pense pas à certains détails. Pour résumer, ce roman est un croisé entre Le diable s'habille en prada (pour le côté "pas adepte de la mode jusqu'au jour où...") et un très mauvais film humoristique où les situations sont surchargées, et même, quelques fois, les réactions des personnages surchargées. Bien sûr, j'ai rigolé à quelques moments :
Je lui tends maladroitement ma main avec horreur. « Mon Dieu, lance-t-il, consterné. Je suis français. On ne se serre pas la main ! Ce n'est pas hygiénique.
 - Pardon, dis-je en la retirant précipitamment pour l'essuyer sur mon pantalon.
 - Non, chez nous, on se fait la bise ! Comme ceci. »
 (Je voulais vous en montrer un autre, mais il est bien trop spoilant... Malheur.)
Je continue donc avec les personnages... La famille de Harriet (que je n'ai pas pu m'empêcher de lire Henriette pendant tout le livre... Malheur.) m'a beaucoup fait rire. Les parents font vraiment un duo formidable... c'est un peu de Funès & Bourvil. Un tout p'tit peu. Nat m'a bien tapé sur le système (ah, mais j'ai une amie comme ça, chaque jour, un dilemme se pose à moi : j'attends, ou je commet un meurtre ?). Cependant, je me reconnais bien dans la première réaction qu'elle a eu, lorsqu'elle a appris que sa meilleure amie était recrutée pour être mannequin (le lendemain de la sortie, pour ceux qui l'ont lu).
J'ai bien aimé le personnage d'Harriet (qui m'a renforcé ma culture générale... j'en avais besoin), puisque j'ai facilement pu l'identifier à plusieurs de mes amies qui ne suivent absolument pas la mode. Elle a dit quelque chose... Jamais je ne l'oublierai, parce qu'elle traduit exactement ce que je pense de la vie (philosophie, bonjour). Harriet nous explique donc que sa meilleure amie est à deux doigts d'atteindre son but, mais que le problème, c'est qu'elle l'attend trop (c'est français ? Vous comprenez ?) :
Le problème, c'est qu'elle fait exactement tout le contraire de ce qu'il faut.
J'en connais un rayon en histoire et en magie - grâce à la lecture de nombreux livres ainsi qu'à ma fréquentation de certains forums sur Internet -, et la règle de base, c'est qu'il faut que ça vous tombe dessus par surprise. Personne n'a jamais sauté dans une armoire pour trouver Narnia : ils ont sauté dedans en pensant que c'était une armoire ordinaire. Harry Potter se prenait pour un garçon comme les autres. Mary Poppins était censée être une nounou normale.
C'est la première et la seule règle : la magie arrive quand on ne la cherche pas.
En effet, à certains moments, j'ai vraiment compris Harriet, parce qu'elle se disait exactement ce que je me disais à une époque !
Le dernier personnage dont je voulais parler est Nick. Bon, il n'est pas très présent au cours du livre, mais j'ai quand même trouvé que l'histoire qui tourne autour de lui est assez... précipitée. Je n'ai pas non plus détesté ce personnage, mais je l'ai vraiment imaginé comme quelqu'un de froid, et qui fait ce qu'on lui demande parce qu'il le veut bien. Bon, pour ceux qui n'ont pas lu le livre, c'est dur à comprendre (je ne veux pas spoiler, c'est pour ça), mais ce personnage m'a quand même un peu déçu.

En conclusion, (je trouve cet avis très long par rapport à d'autres riquiqui) j'ai beaucoup aimé ce livre, j'attends même de découvrir le tome 2. Je vous recommande fortement ce livre, et pour ceux qui ont peur des pavés, ouvrez-le pour vous rendre compte que ce n'est qu'une illusion (je n'y ai passé qu'une après-midi. Une seule !)
Pour le challenge 1 mois = 1 consigne, je pense que je vais essayer de lire Love Letters to the Dead, le roman avec lequel j'hésitais.

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup cette série, bonne lecture avec le tome 2 ! :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé ce tome ci et le suivant cela détend bien :)

    RépondreSupprimer
  3. Je lirai le tome 2 dès qu'il aura rejoint ma bibliothèque :)

    RépondreSupprimer